Journée des cancers de l'enfant


15/02/2017 | Documents

Le CHC promeut l'humanisation des soins à travers l'asbl Cap Espérance

Communiqué de presse du CHC

Journée des cancers de l’enfant : le CHC promeut
l’humanisation des soins à travers l’ASBL Cap Espérance

Ce 15 février est la journée internationale des cancers de l’enfant. En tant qu’acteur de première ligne, le CHC de Liège s’associe à cette action en faveur de l’oncologie pédiatrique. Le CHC, et plus particulièrement le département de pédiatrie de la clinique de l’Espérance (Montegnée), collabore en effet avec le département de pédiatrie du CHR de la Citadelle et le service d’hématologie du CHU de Liège au sein du Service Universitaire d’Hématologie Oncologie Pédiatrique Liégeois (SUHOPL).
Au niveau médical, nous souhaitons encore approfondir cette collaboration. Elle est capitale pour maintenir une expertise en oncologie pédiatrique et garantir l’accès aux traitements les plus pointus en province de Liège et en région wallonne, explique le Dr Chantrain, pédiatre oncologue à la clinique de L’Espérance.
Dans ce partenariat, nous souhaitons nous appuyer sur les forces et les spécificités de chacun, ajoute le médecin. La clinique de l’Espérance a toujours été un leader dans l’humanisation des soins de l’enfant et, aujourd’hui encore, différentes initiatives sont prises pour renforcer cette dimension. Nous prêtons une attention toute particulière aux frères et soeurs des enfants malades. Dès le diagnostic, nous les rencontrons pour leur expliquer la maladie et le traitement. Durant les vacances scolaires, des ateliers artistiques sont organisés et, cette année, un séjour d’une semaine en montagne se prépare pour permettre aux enfants malades et à leur fratrie de se ressourcer tout en restant entourés d’un médecin, d’une infirmière et d’une psychologue.
L’équipe d’hématologie-oncologie pédiatrique du CHC, sous la houlette du Dr Chantrain, collabore aussi avec le Pr Faymonville du service d’algologie du CHU de Liège pour proposer des ateliers d’auto-hypnose.
Nous utilisions déjà l’hypnose lors de soins et d’examens médicaux. Mais grâce à l’expertise du Pr Faymonville, nous pouvons maintenant proposer aux enfants et à leurs parents d’apprendre eux-mêmes les techniques de l’hypnose et de les utiliser autant qu’ils le souhaitent pour mieux vivre la maladie et les traitements.

Back to Top