Feu vert du parlement wallon


09/03/2017 | Documents

Pour le financement des hôpîtaux

Feu vert du parlement wallon pour les élections locales et le financement des hôpitaux

NAMUR 08/03 18:54 (BELGA) 

Le parlement wallon a approuvé mercredi, avec l'abstention de l'opposition, le projet de décret organisant les élections communales et provinciales du 14 octobre 2018. Trois grands changements caractériseront ce scrutin: le vote électronique sera exclu en Wallonie (à l'exception des communes germanophones), l'effet dévolutif du vote en case de tête sera supprimé et les électeurs seront encouragés à s'inscrire comme donneurs d'organes en venant voter.
 
L'assemblée régionale a aussi approuvé le nouveau système de financement des infrastructures hospitalières, destiné à lever les incertitudes du système actuel et à rationaliser les structur es (r&ea cute;duction progressive de 25% du nombre de lits), "tout en maintenant un cadre propice à des soins de santé de qualité". 
 
D'un subventionnement via avances, la Région passe à la facturation d'un prix maximal d'hébergement à la journée. La réforme du prix d'hébergement sera indolore financièrement pour le patient grâce au tiers payant, assure le ministre wallon de la Santé Maxime Prévot. Le nouveau système ne permettra plus aux hôpitaux de "faire de la gonflette" en allant chercher des subventions pour un nombre de lits supérieur aux besoins de leur bassin de vie.
 
Dans l'opposition, le MR s'est abstenu. Il reconnaît que ce décret respecte la volonté du Fédéral et des Régions de rationaliser le paysage hospitalier, pour rencontrer l'évolution du secteur et éviter un impact insoutenable sur les finances publiques. Il s'interroge toutefois sur l'acceptabilité du nouveau système par Eurostat, le gardien européen des normes comptables publiques, ainsi que sur les critères que s'arroge le gouvernement pour décider des soutiens publics aux investissements hospitaliers.
 
 

Back to Top