82-La loi ou le bon sens éthique : quand faut-il choisir

La loi ou le bon sens éthique : quand il faut choisir
€ 15,00
Frais d'envoi inclus

Table des matières

Editorial
N. Di Cristofaro, M-J Jacob, J.-M. Longneaux
 
Sur le terrain
Voyage en absurdie
B Poirrier, M-B Mossay et C Bolly
Evidence-based medicine : opinion d'un enseignenant universitaire à la fois clinicien et scientifique
M L'Hermite
La pratique de terrain face aux lois non appropriées
X Godefroid, S Léonard et Chr. Robin
Les droits humains fondamentaux ne sont jamais acquis
J Machiels
 
Pour prendre du recul
Quelques réflexions sur les paradoxes qui enferment le soignant de notre époque
B. Hanson
La sagesse éthique : un fardeau moral excessif ?
Al. Loute
Lorsque le soin (ou le refus de soins) repose sur une base légale : le parcours d'obstacles du détournement éthique de la loi
Al. De Walsche
Objection de conscience : oui, mais
Al. Bondolfi
Entre la loi et les protocoles d'accord, où est le bon sens ?
J-M Longneaux
Formation en médecine : une subjectivité encore possible ?
M Cappe

Hors thème
Repenser l'articulation entre soin et spiritualité dans les institutions de santé. Sept limites et enjeux éthiques
N Pujol, M-L Viallard, Cl Rougeron, K Lehmkühler, D. Guerneau-Peureux, C. Kohler, E. Hirsch

Editorial

« Monsieur S est en statut palliatif, mais son état étant stabilisé, il est rendu depuis sept semaines à son environnement quotidien aidé par les proches, le médecin traitant, l’infirmière et les soignants de première ligne. Pour autant, il s’agit d’un cas « lourd », mais qui n’angoisse personne – patient compris – car la situation est bien gérée par tous les intervenants.
La trachéotomie a nécessité la pose d’une canule… qui se bouche régulièrement avec des conséquences respiratoires pénibles. 

Lire la suite de l'éditorial

Back to Top