32-L'euthanasie, un an après la loi

L'euthanasie, un an après la loi
€ 7,50
Frais d'envoi inclus

Table des matières

EDITORIAL : J.-M. Longneaux
EN PRATIQUE
Une euthanasie, par B. Hanson
Un deuil difficile après une euthanasie. Traumatisme d'une mort actée, par C. Diricq, M.-C. Payen
Euthanasie et suicide assité, ces demandes qui se font plus pressantes, par G. Laval, M.-L. Villard, F. Comandini, N. Carlin et R. Schaerer
La sédatio, un euthanasie soft ?, par H. Hainaut
AU FOND 
La loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie, par P. Boitte, J.-P. Cobbaut, D. Jacquemin
L'homme volontaire, par G. Deschietere
Euthanasie et figures de l'autonomie, par B. Hanson
La loi sur l'euthanasie et la maison de repos, par P. Halkein
Euthanasie et handicap mental : petite réflexion, par D. Populaire
L'euthanasie et la mort désirée. Questions pour les soins palliatifs, par Dr. R. Aubry, D Jacquemin
RECENSIONS

Editorial

Aujourd’hui encore, plus d’un an après l’apparition de la loi relative à l’euthanasie, certains en Belgique profitent de la moindre occasion offerte par l’actualité pour mener leur combat idéologique autour de la difficile question de la mort demandée. Et les uns de défendre l’idée que l’euthanasie est un geste d’amour, et les autres de soutenir qu’il reste un crime lâche. Certains veulent une loi au niveau européen, d’autres usent de toutes les stratégies pour que la loi belge soit retirée. D’un côté comme de l’autre, on prétend évidemment défendre les intérêts du patient, sa liberté, son autonomie et en définitive sa dignité. 

Lire la suite de l'éditorial

Back to Top