33-La place du "psy" dans les institutions de soins

La place du "psy" dans les institutions de soins
€ 7,50
Frais d'envoi inclus

Table des matières

EDITORIAL : J.-M. Longneaux
L'hôpital, les soignants, le psychothérapeute et l'éthique, par Fr. Daune
Le médecin généraliste, le patient … et le psy : une concertation ?, par L. Nils
Le psychologue à l'hôpital : antinomie ou évidence ?, par C. Boland
Le psy, sauveur ou bouc émissaire ?, par Chr. Bonnet
Le psychiatre de liaison dans son hôpital : comme un Hébreu dans la maison de Platon, par R. Gueibe, C. Roch et E. Ophoven
Psychiatre réanimateur, par Fr. Pochard
Etre psychologue au sein de la Résidence New Philip (MR-MRS) à Forest (Bruxelles), par C. Buisseret et J. Thomas
Le psy et les soignants somaticiens : défausse ou collaboration ?, par V. Bitouzé

Editorial

Quelle que soit l’institution dans laquelle ils travaillent, les « psys » occupent une double fonction. Ils sont tout d’abord au service des patients et de leur famille, pour entendre et accompagner leurs angoisses, leurs doutes, leurs colères face à la maladie, face à la douleur, à l’incertitude et aussi, parfois, face à la mort. A côté d’une médecine qui se préoccupe prioritairement du corps, il importe de laisser une place, fût-elle modeste, aux soins de cette part invisible qu’est la souffrance psychique, en particulier en situation de crise. 

Lire la suite de l'éditorial

Back to Top