63-Soigner la nuit

Soigner la nuit
€ 14,00
Frais d'envoi inclus

Table des matières

Editorial, par J.-M. Longneaux
TEMOIGNAGE :
Quelle est cette nuit dans le jour, quel est ce bruit dans le silence ?, par K. Vanwelde
La garde de nuit est malade, par A. Hoffman
Le travail de nuit. Sommes-nous le maillon faible ?, par B. Herisson
A propos des infirmières de nuit, par L. Jaumotte
La plyvalence du soignant de nuit : entre 'prendre soin' et protocoles …, par O. Hody
Gardes de nuit d'un prêtre d'hôpital, par D. Jacquemin
La nuit des poissons d'or, par P. Vanderest
Hors thème autour du secret professionnel
Le partage d'informations en soins de santé mentale. Un avis éthique, par A. Liégeois
Recueil de données de santé de routine et respect de la vie privée, par M. Marganne
MMPP : médicaliser le chômage pour mieux exclure, par F. Van Leuven

Editorial

En lisant les articles consacrés aux soins la nuit, on est d'emblée frappé par un constat, qui est tout à la fois une évidence : la nuit, quand cesse tout activisme médical, le soin (re-)devient relation de soin. Hormis les urgences vitales, ce temps hors du temps est avant tout celui des rencontres, de l'écoute, et parfois des silences partagés. Tout n'est pas rose cependant : certains patients sont violents, appellent pour rien, sortent intempestivement de leur lit ... La relation à l'autre, la nuit, n'est pas toujour aisée.

Lire la suite de l'éditorial

Back to Top