67-L'humour a-t-il sa place dans la relation de soin?

L'humour a-t-il sa place dans la relation de soin ?
€ 14,00
Frais d'envoi inclus

Table des matières

Editorial, par J.-M. Longneaux
Les ruses de l'incertitude, par J. Van Hemelrijk
Humour et médecine, par A. Lequeux
Place et fonctions de l'humour dans les thérapies, par J. de Martino
Quelques remarques sur le rire et l'humour dans dans la relation patient-médecin, par B. Hanson
L'humour en médecine, par R. Gueibe
L'humour, pour semer de l'espérance, par Paolo Doss

Editorial

Un psychologue, à qui on avait demandé la supervision d'une équipe de soin, proposa que les réunions auxquelles il assisterait se passent comme s'il n'était pas là. Un peu surpris, les membres dee l'équipe acceptèrent. Mais à la troisème séance, certains s'impatientèrent. "A quoi bon payer un psy, s'il reste là, assis, sans rient dire ?" Sur ce le psychologue pris la parole et expliqua que ce retait lui avait été nécessaire pour faire des observations très intéressantes. Il avait en effet relevé tous les maments où le groupe avait ri. Et il exposa son hypothèse. A part quelques exceptions, ces moments sont le plus souvent révélateurs d'une tension : soit on y parle d'enjeux de pouvoir (liés à des personnes), soit on y parle de sexe, d'argent, de mort, soit encore qu'il y a it un silence à meubler au plus vite etc. Une façon de s'en sortir pour échapper au malaise qui guette, c'est de tourner le sujet qui fâche en ridicule : il n'est plus qu'une bonne blaque. Le rire libère ... et on peut passer à autre chose. 

Lire la suite de l'éditorial

Back to Top