"Maggie, vis ma vie !"

23/03/2017 - Les gestionnaires hospitaliers tirent la sonnette d'alarme


"Il est clair que l'on atteint les limites d'un système. Les économies passées ont été tant bien que mal absorbées par les hôpitaux qui n'ont plus la capacité de faire des efforts supplémentaires", commente Pierre Smiets, directeur général d'Unessa. Et de pointer les 250 millions d'économies qui pèsent sur le secteur hospitalier en 2017. 
...
(Le Journal du médecin, 23/03/2017)


Back to Top